Bonjour ! Nous sommes le Bureau des usages. Nous nous intéressons aux futurs de nos quotidiens. Nous vous accompagnons pour anticiper les objets, les services et les espaces de demain.

A propos
Le Bureau des usages est une cellule de veille, de recherche, de prospective et de programmation intégrée à RF Studio. Elle vise à anticiper les projets par les usages selon des méthodes d’anticipation qui croisent sciences sociales, UX Design et approches contextuelles, notamment basées sur des pratiques participatives.

Méthode
Il ne s’agit plus simplement de concevoir des espaces ou des objets mais bien des systèmes et des écosystèmes. Nous avons développé pour cela des outils que nous adaptons à chacune de nos missions.
Veille • Workshop • Étude contextuelle • Personas & Temporalités • Observation & Entretien • Space planning • Anticipation des systèmes •
Veille • Workshop • Étude contextuelle • Personas & Temporalités • Observation & Entretien • Space planning • Anticipation des systèmes •
Équipe

Ramy Fischler

Scott Longfellow

Johnny Rabines

Nicolas Tsan
Écosystème
Nous travaillons avec des experts dans différents secteurs pour nourrir nos réflexions globales et enrichir chacun des projets. Nous sommes attentifs aux retours d’expériences des opérateurs et à leurs visions respectives que nous associons souvent à nos projets. Nous travaillons également avec des graphistes, des illustrateurs, des auteurs et des réalisateurs pour mettre en forme les usages de demain.

Offres
Les services du Bureau des usages se structure autour de 4 services

Concours / Appel d'offre
Concevoir la stratégie d’un quartier, d'un immeuble ou d’un espace par les usages
Intégré dans le groupement d’un concours ou pilotant l’avant-projet pour le compte d’un tiers, nous accompagnons nos clients pour définir la stratégie d'un projet, cerner les potentiels usagers, anticiper les pratiques, concevoir les systèmes et les services à même d'y répondre et former l'écosystème idoine.

Murmure

Vannes Port Jardin

EM LYON

Axionomia
Maîtrise d'usage
Anticiper les services, les aménagements d’un projet en développement
Toujours basé du point de vue des usages et de l’expérience utilisateur, nous accompagnons différents acteurs dans le développement de leur programme immobilier afin d’implanter les aménagements, les services, les aménités qui correspondent à leur stratégie. Après des consultations et des ateliers participatifs, nous livrons le cahier des charges tant pour l’aménagement que pour les services en recommandant des opérateurs

BivwAk!

Co-living Accor

Grande Armée
Maîtrise d'opération
Accompagner la mise en place des usages d’un nouveau projet
Une fois le projet dessiné, il est aisé de ne pas en tenir les promesses, tant l’innovation exige d’entrer dans le détail des opérations. Nous accompagnons donc le changement en mettant en place les modes opératoires des lieux : Hospitalitity, Services, RH, briefs et organisations des consultations des opérateurs, etc.

BivwAk!
Curation
Incarner les futurs des usages
Explorez le futur d'un phénomène, d'un secteur ou d'une entité par un dispositif et des contenus idoines.
Attentifs à tous les formats de partage de contenu, nous concevons des projets d'anticipation par le design pour nos clients afin d'incarner le futur de nos usages.

Sens-Fiction

Design ça tourne

L'Agora

Visions
Le Bureau des usages est une entité du studio créée il y a trois ans pour accompagner, comme son nom l’indique, l’exploration des nouvelles pratiques, qui, à court ou moyen terme, transformeront nos habitudes de consommation, de travail, d’habitat ou encore l’interaction avec notre environnement. L’usage de la fiction s’est avéré rapidement indispensable pour projeter des scénarios et convaincre nos interlocuteurs de la viabilité de nos propositions, à un stade bien trop prospectif pour être éprouvé réellement. L’activité BU s'est diversifiée rapidement dans les secteurs de l’hôtellerie, du travail, de la restauration ou des nouveaux concepts immobiliers mixant une diversité d’usages et de temporalités. Il apporte un point de vue jusqu’alors inexistant au sein de l’écosystème des projets : une expertise sur l’évolution des attentes et des usages qui, en quelques années, ont irrémédiablement transformé la manière de penser l’espace et les objets qui nous entourent.
Depuis un an, nous avons choisi de mener une réflexion sur le rôle des imaginaires (Lien vers l’article) dans l’émergence des innovations qui transforment nos vies. La conviction que le moment était venu de participer plus activement encore à l’élaboration de nouveaux récits d’anticipation, s’est renforcée. Il s’agit d’incarner autant que possible des situations, des environnements, des moments du quotidien qui préfigurent les années à venir, telles que l’on souhaiterait les vivre. Il s’agit enfin de questionner au travers de ces projections, le rôle du design dans l'écosystème de production des futurs. La méthode consiste à réunir un cercle de contributeurs (scientifiques, écrivains, réalisateurs, penseurs, etc...) toujours plus nombreux et désireux de décrire les à-venir.
5 territoires pour ces anticipations par le design ont émergé comme des évidences et constituent à présent notre trame de réflexion. 5 thématiques d’exploration donc qui convoquent, selon nous, des façons d’être au monde à la fois résilientes et inspirantes et qui, pourtant, sont absentes des imaginaires les plus diffusés.

Au milieu des vivants

Illustration : Ugo Bienvenu
Vers une symbiose des vivants.
L’homme moderne s’est pensé en dehors de la nature. Cette distanciation a enclenché une logique d’exploitation et un affaiblissement de la biodiversité. Comment alors renouveler nos rapports aux autres formes de vie ? Comment organiser des systèmes plus égaux entre vivants humains et vivants non-humains ? Comment apprendre à mieux comprendre, apprécier et respecter le vivant ? Faut-il créer de nouveaux artefacts, de nouveaux protocoles de relations et de communication avec les animaux et les végétaux ? Explorons les usages et les moyens propices à créer un ensemble d’espèces vivantes qui coexistent et se respectent.
L'instinct matériel

Illustration : Ugo Bienvenu
Vers un nouveau rapport à la consommation.
Alors que notre schéma productif est devenu essentiellement consumériste, la possession d’artefacts n’a pas pour autant satisfait notre quête de bonheur. S’il ne s’agit pas de prôner le frugalisme, ni d’éluder la nature humaine d’entreprendre, il est en revanche opportun d’augurer d’un nouveau rapport aux objets et à leur consommation. Cette réinvention positive passe par la redéfinition de nos besoins et à la manière de les produire, dans le respect de notre environnement. Pourrions-nous envisager, face à l'obsolescence, une production durable, réparable, évolutive ? Et si les déchets étaient à l’avenir des ressources ? La compréhension et le respect des cycles de vies des matières et des produits serait-elle une approche suffisamment puissante pour diminuer la pollution ?De l’écoconception au design open-source, de l'entreprenariat aux habitudes de consommation : explorons de nouvelles façons de produire et de consommer.
Les sens communs

Illustration : Ugo Bienvenu
Vers une société plus collaborative, pour le bien commun.
La modernité a privilégié la satisfaction des besoins individuels, en fragilisant le pouvoir du collectif. Or, le partage et la mise en commun accroissent la valeur de notre capital social, culturel, humain et économique. La prise de conscience actuelle des défis de l’anthropocène et l'évolution des technologies permettent une réinvention des usages en communs : circuits courts, transmission des connaissances, gestion des biens partagés. Autant d’enjeux incontournables pour un monde futur viable. Dès lors, faut-il transformer notre manière d’apprendre, de transmettre, de s’informer ? Nos usages, nos modes de vies vont-ils adopter massivement la mise en partage des ressources et des biens ? Les théories des communs peuvent-elles transformer nos certitudes quant à la propriété ? Les technologies seront-elles à même d’amplifier le mouvement ? Cherchons par le design à diffuser dans les usages cet élan en commun.
L'emploi du temps

Illustration : Ugo Bienvenu
Vers une réindexation du travail.
Face à l’automatisation généralisée, le travail a peu à peu perdu le sens de sa vocation première, glissant vers une somme de tâches à effectuer sans valeur ajoutée, sans compréhension du résultat. La présence de l’intelligence artificielle aux côtés des machines nous amène plus encore à reconsidérer le travail humain et ses mutations. Va-t-on modifier notre manière d’occuper notre temps ? L’engagement, la quête de sens et de valeurs, la coopération vont-ils participer au réenchantement du monde professionnel ?La reconnexion à la terre, au temps long ne présagent-ils pas d’une nouvelle relation au travail ? Une maîtrise raisonnée des technologies va- t-elle initier de nouveaux métiers ? Plutôt que d’envisager sa fin, explorons de nouvelles modalités du travail à même de réconcilier individu et collectif, ville
et campagne, salaire et passion.
En corps humain

Illustration : Ugo Bienvenu
Vers une résurgence de l’humanité dans les corps.
L’imaginaire du XXe siècle a privilégié une évolution des corps modifiés, augmentés, voire parfois remplacés par le biais des technologies - transhumanisme ; s'éloignant peu à peu de ce qui fait son humanité. Face à cette vision de l’homme augmenté, d’autres perspectives ne seraient-elles pas plus désirables ? Ne vaudrait-il pas mieux défendre l’idée d’un épanouissement de l’être humain, fier de ce qu’il est ? Les avancées de la science et des technologies ne devraient-elles pas promouvoir l’amélioration de la santé, de la longévité de la vie pour tous, du bien-être des humains,plutôt qu’amplifier toujours leurs performances ? Ne devrions-nous pas prôner la diversité, la différence, la singularité comme des valeurs essentielles de la beauté humaine ? La compréhension, par chacun, de son organisme, va-t-elle favoriser l’automédication, la médecine à distance, la médication de proximité ? Dès lors, d’autres perspectives d’avenir se dessinent pour le corps humain.

Projets

2020 | Sens-Fiction

Slider

L’exposition met en lumière, au travers d’un regard de designer, les fictions et les récits d’anticipation de l’ère industrielle qui ont inspiré voire forgé nos usages quotidiens. Œuvres littéraires, cinématographiques et projets de designers sont mis en relation pour agir sur les visiteurs comme des révélateurs de nos façons d’être au monde, notamment face aux technologies.
Dans un second temps, RF Studio et son Bureau des Usages expérimente une démarche de création collaborative, où récit et design se conjuguent pour imaginer des futurs alternatifs. Ainsi, auteurs de fictions, Maylis de Kerangal, Catherine Dufour, Jean Echenoz, Benjamin Abitan et Xabi Molia, associés aux experts, opérateurs du quotidien et designers se réunissent dans un laboratoire dématérialisé pour contribuer à l’émergence d’autres imaginaires désirables.
Ces futurs s’incarnent dans des fictions inédites, à travers des témoignages sonores de personnages qui — depuis le futur — nous interpellent et attestent — par leur expérience de vie — de la transformation du monde.
Typologie Curation #Exposition
Client Métropole Européenne de Lille
Date 16 Septembre - 15 Novembre 2020
Lieu Le Tripostal, Lille
Surface 1 200 m2
Partenaires Entreprises et Cités, Boulanger, Mäder, Décathlon, Leroy Merlin, Véolia, Smarin
2020 | Design ça tourne !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Pour fêter ses 25 ans, Maison&Objet - le grand salon international dédié à la décoration et l’ameublement - regarde vers l’avenir et invite Ramy Fischler à explorer les nouveaux modes de vie domestiques. Convaincu du rôle essentiel de la fiction pour définir les usages de demain il propose une installation habitée par les enjeux de demain : l’écologie, les communs, les technologies, et bien d’autres sujets.
Ici, un coliving tel qu’il pourrait bientôt exister, avec ses mobiliers, ses objets et ses technologies à expérimenter. Entre ces murs, cinq personnes se sont installées. Elles vont vivre ensemble pendant les cinq jours du salon et partager leur quotidien : cuisiner, prendre soin de soi, travailler, échanger, recycler, cultiver, communiquer ou encore se divertir... autant de petits moments de vie scrutés sous l’angle du design et des nouveaux usages.
Typologie Curation #Événement
Client Maison&Objet
Lieu Parc des expositions, Villepinte
Surface 400 m2
Partenaires Flos, MK2, BNP Paribas, Smarin
2019 | Vannes Port Jardin

Slider

Avec le projet Port Jardin(s), nous avons envisagé la rive gauche du port de Vannes comme une interface mêlant les activités urbaines du centre-ville et l’environnement naturel du golfe du Morbihan.
En limitant la densité des quais, les berges ont été repensées en facilitant leur accessibilité et en démultipliant les usages spontanés pour proposer un nouveau registre d’espace public à Vannes.
A la suite d’une étude sur les futurs utilisateurs, nous avons conçu une centralité secondaire pour créer un nouveau quartier cohérent, composé d’équipements d’intérêt public, de logements, de commerces, de restauration et d’activités. Ce programme pérenne sera capable de répondre aux demandes de la vie quotidienne des Vannetais comme à celles des touristes.
Typologie Concours (En cours de délibération)
Client La Compagnie de Phalsbourg
Lieu Vannes
Surface 17 hectares
Partenaires RCR Arquitectes, Atelier Arcau, Taktyk, Quai 36
2019 | Murmure

Slider

Murmure, le cluster des métiers du son, est le projet retenu par la mairie de Paris pour le site de l’ancien poste de transformation Nation 1 dans le cadre de l’appel à projet Réinventer Paris 2.
Les sous-sols, réinventés, accueillent les studios d’enregistrement qui manquent à Paris. Un socle affinitaire est dédié aux amateurs de tous les sons; les étages, eux, abritent les acteurs professionnels de ce secteur créatif en pleine évolution.
Typologie Concours (Projet Lauréat)
Client Batipart
Lieu Paris 12e
Surface 9000 m2
Partenaires Gillot+Givry,
EVP Ingénierie, Lamoureux acoustics, Elioth,
Pigalle Production, Edda Classics, Spaces
2019 | BivwAk!

Slider

Bivwak! est un dispositif et un lieu ouvert au service de la transformation digitale et sociétale des collaborateurs du groupe BNP Paribas. Jouant du contraste entre patrimoine et innovation, nous concevons en étroite relation avec les futurs utilisateurs des espaces éminemment flexibles, adaptés aux nouveaux modes de travail et à la volonté de responsabilité sociale et environnementale de notre partenaire.
Typologie Maîtrise d'Usage + Maîtrise d'Opération
Client BNP Paribas Real Estate
Lieu Paris 9e Arr.
Surface 3600 m2
Partenaires Studio Plastac
2019 | EM Lyon

Slider

Nous avons analysé le projet pédagogique de l’EM Lyon business school pour concevoir un projet évolutif à haute valeur d’usage qui répond à deux principes : une flexibilité maximale et vie intense. Une approche sur la complémentarité des intelligences (artificielle individuelle, émotionnelle et collective) nous a indiqué l’intuition d’un lieu infini. La polyvalence est obtenue par une architecture générique et un système d’aménagement ultra-flexible. Il permettra de s’adapter aux différents formats pédagogiques, à leur évolution future, mais aussi de moduler les configurations spatiales pour conjuguer des temps collectifs avec des temps d’introspection et d’expression. La vie intense se traduit dans la typologie de la rue, un espace d’hypersocialisation et de communauté, où tous les usagers sont invités.
Typologie Concours (Projet Lauréat)
Client Altarea Cogedim
Lieu Lyon Gerland
Surface 30 000 m2
Partenaires PCA-Stream, BETC, ERANOS
2018 | L'Agora

Slider

À chacune de ses sessions, le salon Maison&Objet distingue les signatures les plus marquantes de l’actualité du design et de la décoration à travers l’élection du Designer of the Year. Cette année le salon Maison&Objet salue le talent de Ramy Fischler au Parc des Expositions à Villepinte.
Pour Maison & Objet, Ramy Fischler aménage le Designer’s Studio et conçoit un espace à vivre, une Agora. Ce n’est pas un lieu où l’on montre mais un lieu où on est, c’est un espace manifeste où les nouvelles pratiques des milleniums prennent place. Sont exposés différents projets et réalisations de son studio qui s’articulent autour du « travail de demain ».
C’est également un lieu de vie, de partage et de travail, dans lequel on peut y boire un verre, suivre un cours de yoga ou faire d’autres activités encore. Un véritable espace qui conjugue le co-working et le co-living.
L’Agora fonctionne à la manière d’un écosystème hybride et innovant.
Typologie Curation #Événement
Client Maison&Objet
Lieu Parc des expositions, Villepinte
Surface 380 m2
Partenaires American Supply, Ma Terrasse, Holybe, Animaux Bar, Flos
2018 | Co-Living Accor

Slider

A l’heure d’un essor mondial des modèles de co-living, nous avons réalisé une étude conceptuelle, stratégique et prospective d’une offre de co-living selon Accor en collaboration avec l’agence d’architecture Hardel et Le Bihan.
Typologie #Concours
Client Accor
Lieu Paris
Surface 5000 m2
Partenaires Hardel Le Bihan Architectes
2017 | Axionomia

Slider

Présenté dans le cadre de la Biennale d’architecture de Bordeaux AGORA 2017 et du concours BAS CARBONE d’EDF, le projet « AXIONOMIA ou la mutation heureuse » est une vision prospective répondant à la problématique de la transformation durable du quartier de la Jallère à Bordeaux.
Typologie #Concours
Client EDF Concours Bas Carbone
Partenaires AAVP Architecture PL Architectures, Itf, Lab-Ingenierie, Atelier volga, Atelier Baldinger.Vu-Huu, Bmf, Batiserf Ingenierie
2016 | 75 Grande Armée

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Le 75 Grande Armée s’inscrira dans la continuité des projets ambitieux et innovants depuis la Défense jusqu’au centre de Paris, en augmentant les espaces dédiés aux riverains, en créant plus d’infrastructures pour les mobilités douces, en favorisant plus de services partagés.
Il s’inscrit dans un projet de vie de quartier existant et en devenir, en offrant une nouvelle rue ouverte et pensée pour les riverains, en promouvant des nouveaux services et commerces innovants, en favorisant la mixité des générations.
Le 75 Grande Armée proposera à ses futurs occupants et aux riverains un cadre de vie pouvant répondre aux besoins de chacun. De ce fait, il est indispensable d’ associer des visions programmatiques à des acteurs innovants dans les secteurs que le projet souhaite incarner.
Typologie
Client Gecina
Lieu Paris 16e Arr.
Surface m2
Partenaires