Visual Exformation

année : 2016

chef de projet : Johnny Rabines

collaboration : Cyril Teste / Jesper Nordin / Ircam

crédits photos : Guillaume Chauvin / Vidéo : Jesper Nordin

Conception artistique :

Cyril Teste, metteur en scène – Ramy Fischler, designer – Jesper Nordin, compositeur

Exformation, partition lumineuse pour pulsations musicales, est une installation prête à interagir avec des œuvres artistiques de tous champs.
Installation interactive inspirée du concept d’« exformation[1] », Exformation a été développée pour une composition de Jesper Nordin interprétée par le quatuor à cordes Diotima en associant partitions musicales, lumineuses et colorimétriques. Autour des musiciens placés sur une scène technique, trois cubes aux contours d’aluminium sertis de LED se déplacent sur leurs rails circulaires dont le mouvement et les modulations d’éclairage obéissent à une programmation algorithmique issue de l’analyse du spectre, du timbre et de l’intensité de la musique. Cet objet sensible se mue en composition totale, poétique et numérique au contact de l’œuvre jouée en son sein.

À la croisée des disciplines, ce projet est né de la rencontre entre le designer Ramy Fischler et le metteur en scène Cyril Teste au Fresnoy en 2014 et de leur collaboration avec le compositeur suédois. Cyril Teste et Ramy Fischler, passionnés par le devenir du monde du travail et l’exploration de la conception collaborative, aboutissent ici le premier acte d’une complicité au long cours. Objet génératif et évolutif, laboratoire de nouvelles technologies et d’applications industrielles, cette narration lumineuse promet nombre de déclinaisons. Ses capacités cinématiques et d’éclairage quasiment infinies ouvrent la possibilité de participer à une multitude de performances de disciplines artistiques diverses. Et, présenté seul, l’objet devient autonome, faisant de sa simple présence – mise en interaction avec des spectateurs via le logiciel Gestrument – un événement.

Fanny Léglise, 15 juin 2016

[1] L’ « exformation » est un terme employé pour la première fois en 1998 par Tor Nørretranders dans The User Illusion. Selon le scientifique danois, une communication efficace repose sur un corpus de connaissances partagées par ses interlocuteurs. Par des mots, sons et gestes, celui qui prend la parole partage un « contexte » de manière implicite avec ses auditeurs, contexte qui forme l’exformation, en anglais.

1-musica-hautepierre-diotima-visual-exformation-grame-chauvin-16-24
Installation interactive lumineuse & oeuvre de concert